L’importance d’une évaluation correcte de l’efficacité de l’utilisation d’une assurance auto

Il n’est pas possible de déterminer avec une précision absolue quand il a été inventé, mais le fait qu’il a révolutionné notre mode de vie et notre façon de bouger est indéniable. Il s’agit de l’automobile, une invention qui est apparue pour la première fois au XIXe siècle pour passer d’un symbole de statut pour quelques personnes à l’un des moyens de transport les plus répandus dans le monde.

En fait, le marché de l’automobile a été un secteur qui a rarement connu des ralentissements négatifs. Le boom économique entre les années 50 et 60 a fait de ce véhicule un atout accessible à la plupart. Cependant, depuis le début des années 2000, il y a eu une véritable crise dans le secteur : en raison de la crise économique, le marché automobile a subi un revers drastique dont les grandes entreprises manufacturières ne commencent à se remettre qu’aujourd’hui. Qu’il suffise de dire qu’en 2000, près de 2,5 millions de voitures ont été vendues en Italie, alors qu’en 2013, seulement 1,35 million de voitures ont été immatriculées.

En résumé, les voitures se vendent de moins en moins et l’âge moyen des véhicules que nous voyons dans la rue augmente : alors qu’en 2007, en fait, la durée de vie moyenne d’une voiture était d’environ 8 ans, en 2013, l’âge moyen a dépassé 10 ans. Cette tendance négative a évidemment affecté le marché du nouveau de manière massive, affectant négativement aussi le marché de l’occasion : les transferts de propriété ont diminué, même si de manière moindre que les enregistrements. L’image est donc claire : si, d’une part, on a tendance à reporter l’achat d’une voiture et à la faire vivre plus longtemps qu’elle ne l’a déjà fait, lorsque vient le temps de changer de voiture, la recherche se déplace davantage vers les voitures usagées.

Dans un contexte tel que celui décrit, constitué de l’achat et de la vente de véhicules d’occasion, lorsque vient le temps d’acheter un véhicule (neuf ou usagé), il est très important d’évaluer au mieux ce que vous possédez déjà afin de comprendre s’il est plus approprié de le mettre au rebut ou de le revendre, afin d’investir le produit à l’achat d’un nouveau véhicule.

L’évaluation de votre voiture n’est jamais facile : les listes de prix traditionnelles peuvent être un point de départ, mais elles semblent souvent incomplètes et peu utiles. En effet, ce ne sont pas seulement la marque, le modèle et la date d’enregistrement qui jouent un rôle décisif : une évaluation très proche de la réalité doit tenir compte d’autres facteurs, tels que les kilomètres effectivement parcourus, les éventuels défauts et « bosses », ainsi que les options qui y sont contenues. Deux possibilités s’offrent à vous : vous pouvez vous adresser à un concessionnaire qui s’occupe de voitures d’occasion et leur confier notre véhicule ou bien aller à la recherche des services en ligne les plus divers du secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *