La cuisine traditionnelle régional est élaborée à partir des produits régionaux de l’agriculture de montagne : viandes, charcuteries et fromages issus de l’élevage (porcs, chèvres, moutons, veaux), mais aussi châtaignes, miel, fruits et légumes du potager, herbes sauvages cueillies le long des sentiers (menthe, “nepita”, marjolaine, thym…). Les produits du gibier enrichissent les tables avec des viandes savoureuses (sangliers, merles, perdrix…). Dans les communes côtières, on cuisine les produits de la mer (poissons de roche, oursins, homards…), et sur les coteaux, on cultive la vigne et les oliviers.

La charcuterie

La charcuterie régionale respecte les traditions et les recettes anciennes. Toutes les charcuteries qui sont préparées sur l’île portent le cachet de l’appellation d’origine, qui garantit leur origine et leur qualité. La particularité de ces salaisons réside dans le fait que les porcs vivent à l’état sauvage, en quasi-liberté, et consomment des châtaignes, des glands et des herbes de forêt qui donnent à leur viande une saveur caractéristique.

Parmi les principaux produits de la charcuterie, on trouve : le prisuttu (jambon), le salami, la coppa (longe), le lonzu (filet sec) et la panzetta (lard), ainsi que les fameux figatelli, des saucisses foncées en forme de U fabriquées à partir des abats du porc.

Les fromages

idées de produits alimentaires du terroir 1Les chèvres et les moutons des régions sont élevés et nourris dans les montagnes. Ce régime alimentaire donne aux fromages régionaaux leur authenticité. Qu’ils soient à pâte dure ou molle, les fromages sont un must dans l’alimentation des insulaires et parmi les plus “célèbres”, on peut les citer :

Le Brocciu : le plus célèbre des fromages, un fromage de brebis fabriqué de janvier à juillet. C’est une sorte de fromage frais à base de lactosérum, généralement consommé à la fin d’un bon repas.

Fium’orbo : un fromage de brebis à pâte molle qui tire son nom d’une rivière de l’île.

La Fleur du maquis ou “Brin d’Amour” : fromage de chèvre à pâte molle aux fines herbes.

Niolo : fromage de brebis assez fort et épicé.

Tomme : fromage de brebis de type manchego.

Le Venaco : fromage régional typique, gras et un peu piquant.

La Châtaigne

C’est l’ingrédient de base de la cuisine traditionnelle, les châtaignes sont consommées entières, à la fois rôties et bouillies en soupe et en ragoût. La farine de châtaigne est également destinée à la préparation de nombreux plats, tels que les beignets, les gâteaux, etc… La farine de châtaigne régional bénéficie également du statut de produit avec “Appellation d’Origine Contrôlée (AOC)”.

Sucreries et gâteaux

En ce qui concerne les desserts, le classique est le “Fiadone”, une sorte de flan au citron ou au brocciu. Les fritelli (beignets), les amaretti (biscuits), le nougat aux noisettes, le canistrone (biscuits briochés) ont également gagné leurs adeptes.
Enfin, les “Canistrelli”, biscuits secs à l’anis, sont parfaits pour le café ou comme en-cas à tout moment de la journée.

Les vins régionaux

Les vins régionaux sont parmi les plus anciens du monde car la viticulture de chaque région a commencé à être développée par les Grecs six siècles avant Christ. L’activité a été récompensée par 9 appellations d’origine contrôlée (AOC), depuis 1975. Ce qui a marqué le développement de vins de grande qualité sur l’île qui ont acquis une place de choix parmi les grands vins français.