Céline Dion

(Charlemagne, Québec, 1968) Chanteuse canadienne-française de musique pop. Il a fait sa première apparition sur scène à l’âge de cinq ans en interprétant des chansons traditionnelles canadiennes et, à l’âge de douze ans, il a enregistré sa première démo. Sa présentation a été La voix du bon Dieu, en 1981, alors qu’une autre œuvre avec des chants de Noël est également apparue. Dans les années 1980, il sort plusieurs albums en français et en 1988, il remporte le Concours Eurovision de la chanson pour la France.

 

1990 est l’année de sortie de son premier album en anglais, Unison, qui contient les singles « (If there was) any other way » et « Where does my heart beat now ». Deux ans plus tard, il sort l’album Céline Dion, dont le thème principal (Oscar et Grammy winner) du film Beauty and the Beast, l’une des productions les plus réussies de l’empire Walt Disney où Céline chante en duo avec le chanteur américain Peabo Bryson.

 

 

Malgré son triomphe sur le marché anglo-saxon, il n’oublie pas son public francophone et enregistre un album avec dix chansons du compositeur canadien Luc Plamondon, dont « Un garçon pas comme les autres (Ziggy) » ou « Des mots qui sonnent ». Les concerts qu’il donne en France durant ces années-là donnent lieu à deux albums live : Céline Dion à l’Olympia, en 1994, et Live to Paris, enregistré fin 1995.

 

Le 17 décembre 1994, elle épouse son découvreur et gestionnaire, René Angélil, vingt-six ans de plus qu’elle. La même année, il sort son troisième album en anglais, The colour of my love, qui contient une version de la chanson « The power of love » (qui était déjà devenue un succès avec la chanteuse Jennifer Rush dans les années 80) et un autre de « When I fall in love », qui faisait partie de la bande originale du film Algo para recordar.

En 1995, il réédite un album en français, Déux ou The French Album. L’album comprend des titres comme « Pour que tu m’aimes encore » ou « Regarde-moi », composé par l’auteur-compositeur-interprète Jean-Jacques Goldman. La même année, elle participe à l’album hommage à l’auteur-compositeur-interprète Carole King, Tapestry Revisited, sur le thème « (You make me feel like) a natural woman ».

 

En 1996, elle publie Falling into You, reçoit le Grammy de la meilleure chanteuse pop féminine et se produit à la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques d’Atlanta. En 1998, le thème central du film Titanic de James Cameron était son succès « My heart will go on », qui a remporté un Oscar cette année-là et quatre Grammy Awards en 1999, dont deux pour l’artiste.

La chanson a été incluse dans l’album de Céline Dion Let´s talk about love, avec Barbra Streisand sur la chanson « Tell him », Luciano Pavarotti sur « I hate you then I love you », les Bee Gees sur « Immortality » et Bryan Adams sur la chanson qui donne son titre à l’album. La même année, il participe avec Aretha Franklin, Mariah Carey et Gloria Estefan au concert « Divas Live ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *