Votre rêve conditionne votre vie

Un tiers de notre vie est consacré au sommeil. A 60 ans, 20 d’entre eux seront endormis. C’est ce que nous faisons le plus, jour après jour, nuit après nuit, de sorte que tout problème pendant le sommeil, nous affecte quotidiennement, jour et nuit, conditionnant souvent notre vie, car les fonctions du sommeil sont très importantes pour notre corps. À l’Institut de médecine du sommeil, nous sommes là pour vous aider et nous répondrons à vos questions sur la façon de bien dormir, en vous enseignant quelques trucs pour bien dormir. DREAM représente une fonction vitale parce qu’elle est…..

 

  • Essentiel (l’être humain ne peut pas vivre sans dormir)
  • Réparateur (le sommeil « répare » notre corps tous les jours)
  • Complémentaire et fondamental pour assurer l’éveil : nous dormons pour pouvoir être éveillés le lendemain.
  • Physiologiquement nécessaire : (régulateur des biorythmes et garantie de l’équilibre entre les besoins biologiques internes et l’environnement externe).

En général, nous ne savons pas avec une précision scientifique ce qui se passe pendant notre sommeil, mais ce que nous savons, c’est que chaque phase du sommeil est impliquée dans une tâche différente. Pendant le sommeil profond, une restauration physique se produit, et pendant le sommeil paradoxal, les fonctions cognitives (processus d’apprentissage, mémoire et concentration) sont restaurées.

De cette façon, ce que nous avons appris au cours de la journée est réaffirmé. Dans la connaissance populaire, on trouve des expressions et des dictons dans ce sens tels que « leçon de sommeil, leçon apprise » ou « le consulter avec l’oreiller ». Aujourd’hui, il a été démontré que de nombreux facteurs sont influencés par un sommeil adéquat. Nous parlons de rendement au travail et à l’école, de congés de maladie, d’accidents et de tout ce qui s’y rattache.

La vie moderne exige un processus permanent d’apprentissage, d’attention, de concentration, de vigilance… et les fonctions cognitives comme la conduite, le contrôle et l’observation jouent un rôle fondamental. Ils sont tous intimement liés à un bon repos. Par conséquent, un sommeil non réparateur a d’importantes conséquences sociales et médicales qui touchent tous les âges et toutes les couches de la société de la même façon. A tout cela il faut ajouter qu’en Espagne on dort moins parce qu’on se réveille aussi tôt le matin mais on s’endort plus tard que dans les autres pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *