8 choses à faire pour prendre soin de votre santé vaginale

 

1- Parler du vagin

Consultez régulièrement votre gynécologue et parlez ouvertement de votre santé vaginale.
La première étape importante est de naturaliser les soins du vagin et de la zone intime féminine. Tu dois t’habituer à en parler avec le docteur. La consultation doit se faire en toute naturalité, avant toute anomalie ou changement, bien qu’elle semble minime et sans importance.

 

2- L’évolution

Le fonctionnement et les conditions du vagin accompagnent le cycle de vie de la femme, qui subit des transformations. C’est normal et naturel, il ne faut donc pas s’en inquiéter.

 

3- Âge auquel les soins de santé vaginale doivent débuter

Tout au long de la vie d’une femme, la santé vaginale doit être soignée. Il n’y a pas d’âge pour le faire, alors il est important que les mères parlent à leurs filles des soins dont elles ont besoin. De cette façon, cet enfant grandira sans tabous ni fausse modestie.

 

4- Hygiène du vagin

Femme sous la douche : nettoyage de la zone intime indispensable pour prendre soin de votre santé vaginale
L’hygiène dans votre région intime est essentielle, surtout les jours de menstruation.
L’hygiène est un élément clé des soins de santé vaginale. Il n’est pas nécessaire de nettoyer l’intérieur du vagin, car il possède ses propres mécanismes naturels de purification. Il s’agit d’une région où la prolifération bactérienne est importante, et ces bactéries favorisent la santé. Si des produits chimiques sont utilisés à l’intérieur du vagin, la flore bactérienne sera attaquée. Les lèvres et les zones voisines à l’extérieur du vagin doivent être lavées à l’eau tiède. Du savon neutre peut être utilisé, mais pas de produits industriels ou chimiques, ainsi que des douches fortes. La pression de l’eau peut la faire pénétrer à l’intérieur, ce qui serait nuisible.

 

5- Odeurs vaginales

Beaucoup de femmes s’inquiètent de l’odeur dans le vagin et essaient d’améliorer la situation avec des déodorants intimes et des parfums. Comme nous l’avons vu, les produits chimiques ne sont pas recommandés car ils altèrent l’équilibre micro-bactériologique naturel. S’il est nécessaire de parfumer la région vaginale, il est conseillé d’utiliser un mélange d’eau avec de l’huile essentielle naturelle et d’appliquer en aérosol. Il est très important d’adopter de bonnes habitudes de nettoyage qui préviennent la présence de mauvaises odeurs. Si l’odeur devient acide ou trop forte, il est nécessaire de consulter un médecin. Il se peut qu’il y ait une infection vaginale, un problème fréquent mais facile à résoudre.

 

6- Exercices pour prendre soin de votre santé vaginale

Avec le temps, les muscles vaginaux perdent de leur élasticité. Ces muscles ont un effet sur les rapports sexuels et au moment de l’accouchement. Il est donc nécessaire de consacrer du temps à la gymnastique vaginale. Les’exercices de Kegel’, qui peuvent être faits n’importe où, sont bien connus. Il s’agit de contracter les muscles vaginaux, de les maintenir tendus pendant quelques secondes, puis de les détendre. Oeufs de jade, cônes vaginaux et ballons chinois sont des accessoires utiles pour les exercices, ainsi que l’utilisation de vibrateurs contribue également à l’élasticité des muscles.

 

7- Lingerie

Des sous-vêtements respirants préviendront l’humidité dans la zone et les problèmes qui en découlent.
Il est suggéré de porter quotidiennement des vêtements et des textiles en coton doux et délicats. La dentelle, bien que belle, est un peu rugueuse, il est donc bon de la réserver uniquement pour les occasions spéciales. Dans le cas d’autres tissus, la zone de contact avec le vagin doit être en coton. Cette précaution s’applique également aux maillots de bain.

 

8- Le préservatif dans les relations sexuelles

Une partie fondamentale des soins de santé vaginale est la protection pendant les rapports sexuels. En plus de prévenir les grossesses non désirées, les condoms empêchent le sperme d’entrer en contact avec le vagin. Les différences de pH entre les deux peuvent perturber l’équilibre vaginal. Si un préservatif n’est pas possible, une bonne mesure est d’uriner après les rapports sexuels. L’urine peut aider à contrôler les bactéries indésirables. Alors, bien sûr, il y aura un bon lavage. Chaque femme devrait porter attention à son vagin au même niveau que celui de toute autre partie de son corps. La santé vaginale influence la plénitude féminine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *