La nutrition dans la santé

De bonnes habitudes alimentaires sont essentielles dans le cadre des piliers d’une bonne santé et du bien-être général. Le savoir est d’une importance vitale tout au long de l’année, mais il convient de le souligner à l’occasion de la Journée mondiale de la santé (7 avril), qui souligne l’importance de la nutrition pour une vie saine. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) en témoigne avec des déclarations qui s’étendent à diverses étapes de la vie, comme le fait que la malnutrition pendant la grossesse affecte le fœtus et contribue à une grossesse avec complications, ou que la nutrition est essentielle pour prévenir l’anémie chez les adolescents. Pourtant, selon l’organisation, le manque de vitamines et de minéraux, conséquence d’une mauvaise alimentation, est encore répandu dans le monde entier.

 

L’importance de la nutrition dans la santé

En acquérant de saines habitudes de vie et en faisant régulièrement de l’exercice physique, nous obtiendrons une amélioration notable de notre santé. Afin de pouvoir faire face à ces carences et manger correctement, il est possible de réaliser certaines astuces qui contribuent à avoir un panier d’achat tout à fait sain. L’une de ces principales ressources est l’achat d’aliments frais et saisonniers, toujours plus nutritifs.

Les aliments précuits contiennent plus de graisses et d’autres substances nocives pour la santé, ainsi que plus de calories, ce qui provoque l’embonpoint et l’obésité. Pour ce faire, il est intéressant de planifier les repas et les dîners chaque semaine, et ainsi profiter des produits que nous avons dans le garde-manger et ne pas acheter plus que nécessaire.

 

En particulier, l’idéal est l’engagement envers le régime méditerranéen. Dans ce type de régime, les fruits et légumes devraient être la partie la plus importante du repas et devraient être présents cinq fois par jour. Il devrait également inclure les légumineuses, qui sont une excellente source d’énergie, de fibres, de protéines végétales, de vitamines et de minéraux.

D’autre part, il est nécessaire de souligner la nécessité de manger plus de poisson que de viande, car il contient des graisses plus saines et fournit, dans le cas du poisson bleu, des antioxydants comme le sélénium. Aussi, essayez de cuisiner avec des techniques saines (four, grill, vapeur, etc.), qui évitent d’utiliser trop d’huile, afin que les plats soient moins caloriques et plus nutritifs.

Malgré cela, il faut garder à l’esprit qu’une consommation modérée d’huile d’olive vierge extra est l’une des normes du régime méditerranéen et des soins de santé. Grâce à sa teneur en acides gras sains, il a été démontré que ce type d’huile réduit le risque cardiovasculaire par rapport à d’autres régimes équilibrés, mais pauvre en tous types de graisses.

Un autre facteur important qui aide notre santé est l’hydratation. Normalement, on ne lui accorde pas l’importance qu’elle a réellement et il nous en coûte d’ingérer la quantité quotidienne recommandée de liquides. Indépendamment du fait que certaines maladies ou certains médicaments peuvent altérer nos liquides corporels, dans la plupart des cas, nous pouvons rééquilibrer notre hydratation en consommant suffisamment d’eau (2 l pour les femmes et 2,5 l pour les hommes) et en consommant suffisamment de sodium et de potassium.

Non seulement il est important d’avoir suffisamment de liquides dans notre corps, mais ils doivent aussi être correctement répartis dans les différents compartiments du corps : le sodium et le potassium ont une influence significative sur cette distribution d’eau, donc l’idéal est de consommer peu de sodium et suffisamment de potassium. Le sodium nous fait retenir les liquides sous forme d’œdème visible dans les chevilles, les jambes et les mains, tandis que le potassium nous aide à réguler l’hydratation et à éliminer les excès. Le sodium se trouve dans le sel, les aliments salés, les saucisses, les fromages, les collations et les plats préparés, tandis que le potassium est abondant dans les fruits et légumes frais.

Bref, en acquérant de saines habitudes de vie et en faisant régulièrement de l’exercice physique, même si nous ne marchons qu’environ 60 minutes par jour (sur le chemin du travail, lors des courses, etc.), nous obtiendrons une amélioration significative de notre santé et une qualité de vie adéquate dans le futur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *