Cinq erreurs qu’un entraîneur personnel n’a pas à faire

La figure de l’entraîneur personnel devient de plus en plus importante non seulement dans les gymnases et les centres de conditionnement physique, mais aussi dans les installations destinées à aider les clients en réadaptation après une blessure sportive grave.Les raisons qui ont conduit à l’évolution positive de cette profession sont la demande croissante de personnalités capables de suivre les personnes pendant l’entraînement et le désir de recevoir des conseils pour optimiser leurs performances sportives.Bien que les champs d’action de l’entraîneur personnel soient nombreux et variés, il est essentiel de comprendre quelles sont les limites de la profession : nous voyons donc cinq erreurs qu’un entraîneur personnel ne doit pas faire.

 

Toujours vous donner au client

L’entraîneur personnel n’est pas un employé du gymnase, mais un entrepreneur à part entière. Pour cette raison, il est essentiel qu’elle soit capable de promouvoir ses compétences de façon constante, tout en respectant l’espace et les habitudes des clients. De ce point de vue, une erreur à ne pas commettre est de vouloir vous donner à tout prix à votre client. Au contraire, il est conseillé de toujours lui donner – au moins pour les premières rencontres – jusqu’à ce que ce soit votre interlocuteur qui vous donne le « feu vert ».

L’Accademia Italiana Personal Trainer offre à ses étudiants une formation complète pour devenir un personal trainer performant : une équipe qualifiée et hautement professionnelle, sera en mesure de transmettre à ses membres un savoir-faire inégalé, non seulement à travers des leçons en classe, mais aussi des simulations pratiques. Présents dans les bureaux de Milan et de Rome, les professeurs apportent leurs compétences pour développer professionnellement leurs entraîneurs personnels avec une maîtrise en perte de poids, en Fitness Postural et en Bodybuilding naturel.

 

Etre trop technique

Un aspect qui effraie plusieurs de nos clients est d’avoir à faire face à un professionnel qui utilise des termes trop spécifiques pour expliquer un exercice. Parler de « crunch » ou de « squat » quand la personne devant vous n’a aucune idée de ce qu’ils sont, ne contribue pas à créer une bonne affinité et surtout rendra votre client mal à l’aise. Au lieu de cela, il utilise des synonymes et des périphrases pour expliquer le mouvement à effectuer… le résultat est garanti !

 

Tarif

Savoir combien gagne un entraîneur personnel certifié pourrait inciter de nombreux adeptes du conditionnement physique à se lancer dans cette profession. Une bonne règle à suivre – surtout si vous n’avez pas encore obtenu votre certification – est de maintenir les prix en fonction de votre niveau de formation.Il est donc d’autant plus important pour les aspirants entraîneurs personnels d’investir dans une formation : en plus d’acquérir toutes les compétences nécessaires, vous obtiendrez également la certification qui vous permettra d’offrir à vos clients un prix adapté à vos compétences. Accademia Italiana Personal Trainer dispose d’une offre de formation articulée et complète, garantissant à ses membres de nombreux cours pour devenir personal trainers. Une fois les objectifs du programme éducatif atteints, grâce au partenariat avec des organismes prestigieux tels que l’ASI reconnu par le CONI, un diplôme national de qualification technique sera délivré, ainsi qu’un certificat de validité internationale, délivré par Europe Active et EREPS.

 

Rédaction de fiches non personnalisées

La valeur ajoutée qu’un entraîneur personnel peut apporter à la formation de son client réside dans la personnalisation des exercices proposés. Pour cette raison, il est essentiel de profiter de la première rencontre pour recueillir les antécédents médicaux de la personne aidée et les objectifs qu’elle souhaite atteindre grâce à des séances de formation personnalisées. Une fois l’image générale obtenue, il appartient à l’entraîneur personnel d’établir une feuille des exercices à effectuer, en fonction de la préparation athlétique du départ et de ce que vous souhaitez réaliser.

 

Diététicienne

Enfin, l’erreur la plus grave qu’un entraîneur personnel peut commettre est de fournir un régime à votre client. En effet, bien que ce professionnel ait de bonnes connaissances de base en nutrition, il n’est pas un diététicien qualifié et, surtout, autorisé à faire des plans nutritionnels visant l’amaigrissement.En même temps, cependant, il est important de souligner comment l’entraîneur personnel peut toujours travailler en synergie avec les médecins et les spécialistes de la nutrition pour aider leurs clients à maximiser les résultats qu’ils peuvent obtenir grâce à une alimentation saine et équilibrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *