Le sport est l’image d’une bonne santé

ROME – « Ceux qui s’engagent pour le sport, ceux qui le diffusent, aident tout le pays. Je veux vous le dire avec conviction. Ceux qui, avec un certain snobisme, considèrent le sport comme marginal dans la vie sociale, comme un temps de détente, ont tort. Le sport, en revanche, est un levier très efficace sur les plans social, culturel et éducatif, avec des répercussions économiques importantes ». C’est ce qu’a déclaré aujourd’hui le Président de la République, Sergio Mattarella, au Stadio dei Marmi, à l’occasion de sa visite historique au siège du Coni.

« Cet aspect donne une plus grande responsabilité aux responsables sportifs, aux champions qui sont considérés comme une référence – a dit la Présidente Mattarella -, aux jeunes qui donnent l’exemple aux autres jeunes, à ceux qui investissent dans les clubs sportifs, au monde de la communication qui opère dans le domaine du sport et assure un lien continu avec les passions populaires ainsi ressenties. « Le sport est basé sur les principes de loyauté et d’équité – a-t-il ajouté – sur le désir de se dépasser et de l’emporter dans les compétitions et les rencontres, sur le courage de rivaliser avec ceux qui apparaissent comme favoris, mais aussi sur le sens sportif de reconnaître et d’applaudir le mérite des autres quand il se manifeste. L’éthique sportive peut aider l’éthique civile et améliorer notre modèle social.

A POPLE – « Le sport est, ensemble, la cause et la conséquence d’une passion collective qui accompagne les courses et les championnats, et contribue parfois à nous faire sentir comme un peuple. Le sport reflète notre société bien plus que certains ne le pensent : c’est pourquoi le sport italien est conscient qu’il représente l’image de l’Italie ». S’exprimant lors de sa visite au Comité national olympique italien, le Président a souligné l’importance du sport dans l’unification du pays. « J’ai eu l’occasion de le dire aux athlètes olympiques et paralympiques – a rappelé le président Mattarella – qui ont fait honneur à notre pays lors des derniers Jeux de Rio de Janeiro. « Souvent – a-t-il ajouté – les athlètes sont les témoins de campagnes de solidarité nationales et internationales méritoires : je tiens à les remercier parce qu’ils contribuent à sensibiliser les gens aux situations difficiles et à susciter l’engagement de ceux qui s’y consacrent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *